Recalbox (sur Raspberry)

L’énorme avantage du Raspberry c’est que l’on peut en faire (pratiquement) ce que l’on veut. Aujourd’hui nous allons le modeler en borne d’arcade pour des jeux rétro.

Pour cela un certains nombres de composants sont nécessaires :

  • Un Raspberry bien sur (N’importe quelle version est supportée.)
  • Un écran HDMI (plus pratique pour jouer)
  • Une carte micro-SD d’au moins 16 Go (mais vous pouvez très bien voir plus large : plus vous avez de place, plus vous pourrez mettre de jeux dans votre collection)
  • Un boitier pour le Raspberry (facultatif, uniquement esthétique)
  • Un clavier (uniquement pour la configuration)
  • Une manette (qui doit répondre à quelques critères que nous errons plus tard)
  • Une clé Bluetooth (facultatif)
  • Un câble Ethernet (car la Reclabox doit être connecté à Internet)
  • Un ordinateur autre que le Raspberry connecté à Internet

Bien maintenant que tous les ingrédients sont là, commençons ! Pour l’instant nous sommes sur un ordinateur à part, pas sur le Raspberry.

  1. Rendez-vous à cette adresse et téléchargez le système Recalbox. C’est un fichier .zip nommé Recalbox.OS
  2. Pendant le téléchargement, rendez-vous à cette autre adresse et cliquez sur « Accept » en bas à droite de la page. Vous devriez alors avoir le téléchargement d’un petit logiciel nommé « SDFormatter » qui débute.
  3. Une fois ce second téléchargement terminé, dézippez « SDFormatter » puis installez-le en utilisant le fichier Setup, devenu accessible. Le logiciel n’est pas trop lourd donc l’installation se fait sans problème et très rapidement. Une fois terminé, une icône est apparue sur votre Bureau.
  4. Insérez votre carte micro-SD dans votre ordinateur et ouvrez « SDFormatter ».
  5. Choisissez votre carte SD puis cliquez sur le bouton « Options ». Dans le champ « FORMAT TYPE » choisissez « FULL (Erase) » puis OK puis « Format ». Le formatage de votre carte SD se fait, elle est donc totalement vierge.
  6. Pendant ce temps, le téléchargement de Recalbox a du se terminer. Sinon, armez vous de patience… Une fois fini, dézippez Recalbox.
  7. Puis sélectionnez l’ensemble des fichiers obtenus et copier-collez-les sur votre carte SD. Votre Recalbox est (presque) prête !
  8. Branchez votre Raspberry à un écran. Branchez le clavier, le câble Ethernet mais pas l’alimentation électrique (le Raspberry n’ayant pas de bouton ON/OFF il s’allume dès qu’on le branche)
  9. Insérez votre carte SD dans le Raspberry et branchez-le. Recalbox se lance puis va s’installer.

 

La navigation au clavier est une horreur mais il faut bien l’utilisée pour configurer les manettes. Si vous disposez d’une manette USB c’est parfait ! Vous pouvez aussi utiliser une manette Xbox 360 USB (par contre celle de Xbox One, pas sûr…) ou celle de PlayStation 3 mais attention avec cette dernière : il vous faudra rajouter une clé Bluetooth au Raspberry pour qu’elle fonctionne. En ce qui concerne la manette PlayStation 4, tout comme Xbox One j’ai des doutes…

Naviguez pour l’instant grâce au clavier : appuyez sur ENTRER dans le menu de sélection des système. Ensuite sélectionnez « Configure Input » avec la touche S et sélectionnez « Configure a controller » encore avec S. Suivez les instructions, Recalbox va vous demander d’appuyer sur chaque bouton dans un ordre précis. Les commandes et noms de bouton sont basés sur ceux de la manette SuperNintendo.

Continuez votre navigation dans les menus pour atteindre la partie « Réseau ». Ici vous trouverez l’adresse IP de votre Recalbox, très importante pour la suite. (D’ailleurs il est conseillé d’attribuer une IP fixe à votre Raspberry. Si vous ignorez comment procéder pour fixer votre adresse IP, rendez-vous ICI !) Revenez sur votre ordinateur, lancez Firefox puis collez l’adresse IP de votre Recalbox dans la barre d’adresse. L’interface on-line de Recalbox s’ouvre.

Bon maintenant, le plus important : l’installation et la gestion des jeux ! Ici pas besoin d’avoir le CD du jeu que vous souhaitez ou encore la cartouche, comment le mettre sur le Raspberry ? On va utiliser ce qu’on appelle une ROM. Une ROM est semblable à un fichier ISO, c’est à dire que c’est une « sauvegarde » du jeu sous le forme d’un fichier informatique, très pratique pour les mettre sur le Raspberry via son menu. Pour télécharger les ROM de vos jeux favoris, nous vous conseillons d’utiliser le logiciel RomStation disponible ICI. Il suffit de les télécharger, puis de les intégrer via l’interface on-line.

Une fois vos jeux intégrés, n’oubliez pas de « scrapper » ! Recalbox va scanner vos jeux et y ajouter les jaquettes d’origine ainsi que le synopsis du jeu. Vous pouvez installer autant de jeux que votre carte SD peut en contenir, sur toutes les consoles gérées par Recalbox (et elles sont nombreuses !)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s